lundi 16 février 2009

Krach


Il fallait bien que ça arrive un jour, c'est tombé ce dimanche : les encadré(e)(s) ont vécu un krach. Tout a fait splash, à l'image de ce pâle petit suisse. Ne parvenant pas à récupérer, j'ai tout changé. D'où l'impossibilité d'accéder aux encadré(e)(s) ces deux derniers jours., le temps des travaux.

Voici donc les encadré(e)(s) 2, plus fortes que jamais.

Désormais, seul un billet sera affiché par page. Le fond est noir, tout noir. Les cadres aux coins arrondis ont disparu, place à plus de sobriété. J'espère que tout ça vous plaî. N'hésitez pas à commenter pour soumettre vos avis, bons et moins bons.

12 commentaire(s):

Mathilde a dit…

"ça vous plaîT" :)

Ça fait bizarre... C'est pas pour les claustro... Etranges aussi les archives et les catégories tout en bas...

Pidic a dit…

Oups, mon doigt a raté le T...

Pas de bonnes impressions a priori.

Sucrette a dit…

Je suis d'accord avec Mathilde pour ce qui est en bas.
Je rajoute que dans les Encadré(e)(s)2, ce ne sont plus des encadré(e)(s)!!!! Le cadre qui met les photos en valeur manque. Manque beaucoup.
Y'a plus la liste des derniers commentaires!!!! T'auras plus autant de commentaires que sur le dernier schimililibilique, c'est sûr!
De plus, s'il faut cliquer pour avoir la note précédente, les nouveaux venus resteront moins longtemps, à mon avis. Il m'a fallu quelques minutes pour trouver comment accéder à l'encadré(e)(s) précédent...
Je ne suis pas opposée à une forte présence de noir. Mais le fort contraste entre le noir du fond et l'écriture blanche, en plus de l'absence des cadres, met plus en valeur le texte que les photos, ce qui n'est pas le premier but de ton blog.

Mes remarques se veulent constructives, ne les prends pas mal.

Pidic a dit…

J'ai bien noté les remarques, merci.

En revanche, il n'y avait pas de cadre autour des photos. Il n'y avait que les "boîtes" aux coins arrondis.

Je rajouterai les derniers commentaires, pour voir.

Quant au fait qu'un seul billet apparaisse, je suis assez d'accord avec toi Sucrette. Je voulais juste tester, pour voir l'effet d'un seul billet par page.

Enfin, les catégories en bas... je ne sais pas... j'avais envie d'essayer ça. C'était surtout lié au fait du seul billet par page. Si je propose plusieurs notes, les catégories n'ont plus rien à faire tout en bas.

Mathilde a dit…

De même, les derniers commentaires qui ne sont plus affichés me manquent :)

Et concernant les "cadres", il est vrai que sans, ton blog semble sans "structure", un peu déconstruit...

Pidic a dit…

Les derniers commentaires ont refait surface. Moi aussi, ils me plaisent bien.

Les cadres ne sont plus. J'avais envie d'épurer tout ça. En revanche, plus plus de lisibilité, j'ai éloigné les deux colonnes l'une de l'autre.

Le noir demeure. Si certains le trouvent trop noir (un comble pour du noir !), je le considère comme une absence de couleur. Il participe donc de l'épuration (ça se dit dans ce cas ?) de la page.

Petite précision sémantique : les encadré(e)(s) ne portent pas leur nom du fait de la présentation du blog et de ses cadres, mais en rapport avec le fait que l'on cadre les photos, qu'on les encadre par extension. Même si le cadre est absent des images, il est explicitement là, puisque la photo a des limites, s'arrête au cadre (physique, temporel).

Blablabla, j'arrête là.

Continuez donc à critiquer, je prends note.

Mathilde a dit…

On s'y fait en fait :)
Et les "encadré(e)(s)", je les expliquais bien ainsi ;)

Cadrette a dit…

Encadrer est différent de cadrer.

Chouette les derniers commentaires sont de retour!!!

J'aime bien l'espace entre les deux colonnes.

Le noir me convient.

Mais, un cadre, ça met en valeur. Je pense vraiment que ça manque.

Pidic a dit…

Il n'y a jamais eu de cadre, je n'en ai pas envie pour le moment. Voilà ;-)
"Encadrer est différent de cadrer." -> J'avais bien différencié.
"en rapport avec le fait que l'on cadre les photos, qu'on les encadre par extension"

Mathilde a dit…

Désormais, les commentaires de la colonne de droite s'affichent en temps réel :)

Pidic a dit…

Ouais. Et j'y suis pour rien !

Mathilde a dit…

Les bugs n'ont pas que du mauvais :)